La méthode GTD de David Allen

décembre 30, 2015

Bonjour !

 

La méthode GTD de David Allen, c’est comme le ski. Au début, on s’applique à mettre en pratique méthodiquement ce que l’on a appris et, au fur et à mesure que l’on acquiert savoir-faire et expérience, on prend du recul et on devient créatif.

 

Pour l’avoir appliquée à la lettre et m’en être affranchie pour n’en garder que la substantifique moelle, je peux vous dire que le livre vaut la peine d’être lu et annoté (oui, les annotations sur les livres et, pire même, parfois le stabilo, c’est mon truc en plus …).

 

Dans le titre ce qui compte n’est pas à mon sens le mot efficacité mais plutôt le « sans le stress ». Du moins est-ce pour ma part au regard de cette promesse que je m’y suis un jour plongée. Et la promesse est plutôt bien tenue.

 

Peut-être êtes-vous convaincus que la planification est antinomique de la créativité ? Si tel est le cas, nous sommes faits pour nous comprendre puisque je l’ai très très très longtemps cru … mais, aujourd’hui, je suis convaincue que le cadre bien posé favorise la créativité. Donc, posons le cadre.

 

Le premier principe édicté par David Allen et qui me paraît essentiel est de collecter/lister TOUT ce qui vous préoccupe. Pourquoi est-ce essentiel ? Parce que cela vous LIBERE l’esprit. Ce qui est écrit quelque part peut sortir de votre tête. Votre tête doit juste retenir où les choses sont inscrites et ne pas perdre le support (voire le sauvegarder en x exemplaires). Je répète et vous être prié de relire : cela vous LIBERE l’esprit. Je suis sûre que vous vous sentez déjà moins stressés rien que de lire cette phrase !
Mais qu’entend David Allen par tout ce qui vous préoccupe ? Et bien tout ce qui occupe votre esprit : les dents du petit, la santé d’Arlette, le dîner du Réveillon, votre blog, le fournisseur casse-pieds, votre idée soudaine de partir sous les tropiques …TOUT, sur une même liste, vie professionnelle, familiale, loisirs … Bien sûr dès lors il faut pouvoir à tout moment avoir le support à portée de main. Le support papier ou numérique (à votre convenance) doit donc vous accompagner partout, le veinard !

 

Le deuxième principe est de traiter la liste et de déterminer l’action à effectuer. Dans notre cas, prendre RDV pour le petit chez le dentiste, téléphoner à Arlette, faire les courses pour le Réveillon le 30 décembre, écrire un article de blog mercredi, payer la facture du fournisseur lundi au bureau, déterminer mon lieu de vacances. Si l’action prend moins de 2 minutes, la faire immédiatement, sinon l’inscrire sur une liste. Je vous abandonne donc 2 minutes pour téléphoner à Arlette. Elle va bien, merci !

 

Le troisième principe, pour les grosses tâches, consiste à les diviser en sous-tâches. On n’a jamais fait mieux pour lutter contre la procrastination ! Par exemple, ma liste comprend une tâche des plus désagréables comme partir en voyage à Tahiti  ( peu de chance de procrastination, c’est une mauvais exemple mais je ne voulais pas vous plomber la fin de l’année avec un exemple du type passer deux semaines chez Belle-Maman ). Parce que le mot est très à la mode, quand il y a des sous-tâches, on appelle la tâche-mère (oui, c’est pas très fin, mais bon …) un PROJET. Et pour que le projet devienne une réalité, il va falloir faire les choses suivantes les unes après les autres (désolée pour les non-séquentiels, mais ne partez pas, il y en aura pour vous aussi …) 1. regarder sur internet la plus belle île, 2. regarder quelle est la période des pluies & des cyclones si on souhaite plutôt le soleil, 3. déposer ses jours de congé au bureau, 3. économiser,  4. etc … etc … selon la hiérarchie que vous préférez pour réaliser les sous-tâches. Sachez, comme dit l’adage, que c’est le premier pas qui compte, donc, si la première tâche est agréable, c’est tout bénef pour votre matière grise qui va se régaler et ne pas voir le temps passer au point d’entamer la deuxième voire la troisième tâche sans aucun effort.
En outre, toute tâche doit être inscrite, si possible, dans votre agenda. Si vous lui réservez une plage horaire, vous avez toutes les chances de la réaliser !

 

Le quatrième principe est de revoir régulièrement votre liste. En effet, cela permet, entre-autres, de prendre conscience que certaines tâches ne sont plus d’actualité (ou se sont réalisées toutes seules ! Hier, le Papa a pris RDV pour le petit chez le dentiste, youpi, on biffe de la liste) ou ont évolué.

 

Le cinquième principe est d’agir en fonction du contexte. Je profite d’une pause au bureau pour appeler Arlette ou d’être dans une salle d’attente pour lire ce fameux chapitre du livre de David Allen.

 

Un livre à effet antistress certes, mais si et seulement si … En effet, appliquer à la lettre les recommandations du livre est assez contraignant, mais permet de tester la méthode pour l’adapter à son propre mode de fonctionnement. Pour ma part je l’ai déclinée et vous en parlerai volontiers si vous souhaitez aller plus loin. Je vous conseille donc de vous procurer absolument ce livre, qui contient par ailleurs une foule de recommandations sur les outils pratiques à utiliser. Vous trouverez par ailleurs beaucoup de compléments intéressants sur le net : un outil pour les geeks et bien sûr la page de David Allen (en Anglais)

Ma note : ♥♥♥♥/5

 

Avez-vous lu cet incontournable livre ? Qu’en avez-vous pensé ? Appliquez-vous la méthode stricto sensu ou l’avez-vous déclinée pour l’adapter à vos besoins ? Ce billet vous a plu ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir plus, posez-moi la question qui vous taraude …

Si vous souhaitez une synthèse, contactez-moi via ce lien, je vous la transmets volontiers.

 

Vous pouvez trouver ce livre dans toute librairie ou bien chez Amazon en cliquant sur ce lien (affilié*).

Belle soirée. A samedi !

* le lien affilié vous mène sur une page Amazon du livre de David Allen. Si vous le commandez via ce lien, une commission me sera  versée, mais vous ne payerez pas le livre plus cher que si vous passiez en direct par Amazon. D’avance merci pour votre soutien si vous utilisez ce clic !

 

  GTD2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *